logo

 


Collège F.Mitterrand de Thérouanne
     
 
menu
   
 
   
     
   
   
     
   
   
     
   
   
     
 
.: Ruralivres 2012 :.

Ruralivres en Pas-de-Calais
Salon du livre jeunesse à Fruges

   Mardi 15 mai, à Fruges, a eu lieu le salon du livre qui clôt, comme chaque année, le prix littéraire «  Ruralivres ». Ce sont les 6ème 5, qui ont eu la chance, cette année, de participer à ce projet.

   Qu'est-ce que « Ruralivres » ? :
petit rappel :Ce prix proposé par La Fédération des Foyers Ruraux consiste, en fait, pour les jeunes lecteurs, à lire les romans proposés dans la sélection et à voter pour leur livre préféré en donnant leur avis et en l' argumentant. Pour chaque livre lu, une fiche de notation est remplie. L'auteur qui remporte le prix est celui qui a obtenu la meilleure moyenne.

    Ce mardi, les élèves de 6ème 5 ont commencé la journée par la visite du salon. Dans la grande salle des fêtes, des écrivains, des illustrateurs, des libraires et des bibliothécaires accueillaient les jeunes visiteurs. Les élèves ont été heureux de voir que leurs travaux sur les codes secrets, réalisés en classe, y étaient mis en valeur, exposés sur une grande table. Ils ont ensuite participé à deux ateliers suscités par le roman Papa Yaga.
Dans le premier, ils ont rencontré une représentante de l'association « Terre d'errance », avec laquelle ils ont pu discuter du rôle de cette association qui vient en aide aux migrants traversant notre région.
Dans le deuxième, ils ont vécu pendant une petite heure « à l'indienne ». Effectivement, des membres de l'association « L'arbre à rêves » qui a pour but de sensibiliser les enfants au respect de l'environnement par le biais de la culture amérindienne, étaient venus à leur rencontre en tenues traditionnelles. Sous un tipi, installés sur des peaux de bêtes et entourés d'objets typiques, les élèves ont écouté « Corbeau », le conteur, leur parler des coutumes des indiens d'Amérique du Nord et leur raconter des histoires pleines de poésie, avec la nature comme personnage principal. Ils auraient bien prolongé ce moment très enrichissant mais, pour tout le monde, c'était l'heure du repas.
A la sortie du tipi, les attendaient un temps épouvantable : la pluie et le vent n'avaient malheureusement pas épargné Ruralivres. C'est donc frigorifiés, mais toujours dans la bonne humeur, qu'ils ont pique-niqué dans les gradins du stade de Fruges. L'après-midi, ils avaient rendez-vous avec Carole Martinez, l'auteur de leur roman préféré : L'oeil du témoin, qui a répondu à toutes les questions de ses jeunes lecteurs sur son travail d'écrivain. Les élèves ont apprécié l'abord facile de cet auteur à succès qui a remporté, en 2011, le prix Goncourt des lycéens avec son roman Du domaine des murmures. La tête pleine de souvenirs, les élèves de sixième 5 sont rentrés au collège, enthousiasmés par leur journée.

 

Les livres de la sélection ruralivres
de cette année
, attendent maintenant d'autres lecteurs au CDI :

 

Mauvais élève d'Audren :


 


L'orthographe, c'est pas son truc. Pas plus que les maths, l'histoire, la géo. les sciences... Arthus est en échec scolaire, mais lui préfère dire en " dégoût scolaire ". Il a pourtant la même soif d'apprendre qu'un bon élève, mais le changement des couleurs dans le ciel l'intéresse bien plus que le futur antérieur. Contempler le beau, c'est plutôt ça le truc d'Arthur. Comme monsieur Pétillon, le pâtissier, qu'il retrouve chaque matin pour applaudir les teintes du petit jour. Comme, Sonia, la fleuriste, ou son ami Peter, le collectionneur d'art, avec qui il aime discuter de ce qui embellit la vie. Arthus est bien décidé à introduire le beau à l'école. De gré ou de force. Ça tombe bien, sa comédie musicale préférée est à l'affiche à Paris...
Mission pour Pharaon de Christian Grenier :

 

Des scientifiques ont mis au point un procédé permettant de quitter son propre corps pour rejoindre celui d'un ancêtre. Cristobal, 19 ans, est leur premier cobaye. Pendant quelques semaines, il se réincarne dans Nubek l'Egyptien, serviteur de Ptolémée III, l'un des derniers pharaons. Nubek est chasseur de livres. Il parcourt le monde pour rapporter à son maître les ouvrages de poètes et de savants qu'il y découvre. Dans la peau de Nubek, Cristobal doit convaincre le célèbre savant Eratosthène de quitter Athènes pour devenir le responsable de la bibliothèque d'Alexandrie et lui faire traverser la mer Méditerranée, infestée de pirates. De retour à la cour de Ptolémée, il est entraîné dans une course-poursuite sur le Nil au cours de laquelle il va tenter de déjouer un complot qui menace Eratosthène.

 

L'encrier maudit de Pascal Maret :

 

 

Pendant une classe verte installée dans un vieux manoir, Thomas, Jules et Killian, trois élèves de 5ème qui n’ont pas grand chose en commun, se retrouvent projetés cinquante ans en arrière après avoir signé un mystérieux papier. Les voilà désormais pensionnaires d’un internat dirigé par l’antipathique Sarillot et contraints de s’adapter à ce nouvel environnement. Ils s’y font à la fois des ennemis et des alliés et découvrent que Sarillot, entre autres secrets, cache sa petit cousine dans ses appartements. Pour réussir à sauver la jeune fille et retrouver leur époque, les trois compagnons d’infortune devront surmonter bien des épreuves, dont la moindre n’est pas d’apprendre à faire équipe.

C'est ce roman qui a remporté, cette année, le prix Ruralives.

 

L'oeil du témoin de Carole Martinez :
C’est l’été, tout est calme, il fait beau. Mais depuis la fenêtre de sa chambre, Noé assiste à un crime : Marguerite, la bibliothécaire, est étranglée sous ses yeux. Sa jeune voisine a elle aussi aperçu le coupable. Au mépris du danger, les deux adolescents se lancent sur les traces de l’étrangleur…

 

Les folles aventures d'Eulalie de Potimaron,
Tome 1 : A nous deux, Versailles ! D'Anne-Sophie Silvestre :

 

 Eulalie aime l'escrime et la vie de sauvageonne qu'elle mène auprès de son père. Mais un jour celui-ci décide de l'envoyer à Versailles pour parfaire son éducation. Auprès de Mademoiselle, cousine de Louis XIV, Eulalie va découvrir que la vie à la cour est beaucoup plus amusante que prévu...
Papa Yaga de Muriel Zurcher

 

 Depuis sa grosse « bêtise », deux assistantes sociales viennent rendre visite à Caillou Roglin et sa mère tous les deux mois. Alors il a peur. Peur qu on l' arrache à sa mère et qu on l' envoie en foyer... Pour éviter cela, il suit les conseils de son meilleur copain Karim : faire semblant d être normal. Et ne pas raconter ce qu'il ressent vraiment, sa collection de chaussettes 100 % pure laine, son envie de devenir inventeur de modes
d'emploi quand il sera grand, sa vie dans la cité, Karim avec qui il «picole» des sodas le mercredi après-midi, Yaga, la grosse indienne qui vit dans un tipi devant son immeuble et a remplacé son père depuis que celui-ci est parti...

 

La journée en images (cliquer sur les images)

retour à la page animations du CDI